Le portail au service des parents

Les archives pour le mot clef "feu"

 

 J'ai inventé cette histoire après que Sacha ait essayé d'allumer une bougie tout seul avec une boite d'allumettes...

 

 

(image de http://www.minimondes.com)

 

L'histoire de Fumée le dragon

 

 

Il était une fois un petit dragon qui s'appelait Fumée. C’était un dragon bleu, bleu comme la fumée, bleu avec des reflets argentés, argentés comme la mer.

Fumée était un dragon tout petit, il était tout petit mais c’était un coquin de dragon !

 

Le grand plaisir de Fumée était de tout brûler. Il aimait aller dans la foret, et là, il crachait du feu, GRRRRRRRRR, et il brûlait les arbres... Les arbres s’enflammaient, faisaient de longues flammes qui montaient dans le ciel, et Fumée adorait ça. Admirer les flammes dans le ciel, les voir s’élever, s’envoler entre les arbres...

 

Et ce qu’il préférait, c’était faire du feu la nuit. La nuit il y avait le ciel, tout noir, et il y avait les étoiles… L’étoile du berger, il la voyait souvent, c’était son étoile favorite. Elle est si brillante, si facile à voir…et il voyait aussi la Lune...Parfois toute ronde, parfois juste un croisant.

 

Fumée s’approchait des arbres, GRRRRRRR… Il lançait une flamme et la flamme s’élevait dans le ciel, et l’arbre brulait. Et Fumée voyait la lumière dans le ciel et se disait «comme c’est beau !».

Ensuite, sans faire de bruit, Fumée rentrait chez lui, se mettait dans son lit et ne disait rien à sa maman.

 

Le lendemain matin, la maman de Fumée sort de chez elle et s’exclame

- Oh non, la forêt a encore brulé ! Fumée, est ce que c’est toi qui a fait ça ?

- Bah, oui maman, mais je trouvais ça tellement joli le feu dans la nuit...

- C'est mal Fumée, c’est dangereux.

- Pardon, maman, répondit Fumée d’une toute petite voix

- Tu sais Fumée, avec le feu tu peux te faire très très mal.

- Mais j’ai fait attention maman !

- Non Fumée, je suis très en colère. Tu arrêtes ça tout de suite.

 

Mais Fumée oublie vite ses promesses et les gros yeux de sa maman…Et dès le lendemain, Fumée recommence. Il ne peut pas s’en empêcher, il trouve ça tellement joli les flammes ! Et cette fois-ci il ne va pas dans une forêt mais dans une maison.

 

Il s’approche d’une maison, et il se dit "Chouette! je vais souffler une belle flamme dans cette maison. Et je vais voir ce que ça va faire.

 

Alors Fumée s’approche et se met à côté d’une table, une jolie table en bois. Il prend une grande respiration et GRRRRRR. Il lance une grande flamme sur la table en bois. Et là que se passe-t-il ? La table brule, et le feu se propage, les chaises brulent. Et le feu se propage, les rideaux brulent, les murs brulent. Ahhhhhhhhhhhh ! Toute la maison se met à bruler. Et Fumée est coincé à l’intérieur. Et les flammes se rapprochent de Fumée, et Fumée appelle : "Maman! Papa! venez m’aider je suis dans la maison, tout brule, au secours, aidez moi !"

 

Et le feu commence à s'approcher du petit dragon Fumée, à se rapprocher, toujours plus, et finalement une flamme lui brûle l’aile. "Aïe !"

 

Et Fumée se met à pleurer. Heureusement, à ce moment là, son Papa et sa Maman arrivent avec les pompiers. Pin pon pin pon pin pon...

Le pompier envoie de l’eau avec sa lance d’incendie, et le feu s'éteint. Le pompier s’approche de Fumée:

- Petit dragon, est-ce que ça va ?

- J’ai mal à l’aile, monsieur le pompier, je me suis brulé.

- C'est trés grave, il faut aller à l'hopital.

 

Fumée a peur, il a mal, et il pleure, il pleure. Heureusement, son papa et sa maman sont là ! Ils arrivent enfin tous à l'hôpital. Là le docteur examine Fumée: il regarde bien attentivement les yeux, les oreilles, les écailles.

 

- Oh ! Ton aile, elle est toute brulée !

- J’ai très mal monsieur le docteur gémit Fumée

- Mais qu’est-ce que tu as fait ?

- J’ai lancé une flamme dans une maison...

- Petit garnement, gronde le médecin, on t’a dit cent fois, le feu c’est dangereux...il ne faut jamais faire de feu tout seul… Pas de feu, pas d’allumettes, pas de bougie, jamais tout seul, il faut être avec un adulte.

- Oui monsieur le docteur, promis je ne recommencerais plus.

 

Heureusement, le médecin est un très très bon médecin: il met une crème spéciale, peut-être un peu magique, sur l’aile de Fumée, puis une bande. Fumée doit quand même rester 2 jours à l'hôpital. Malheureusement, c’est un hôpital assez petit où il n’y a pas assez de place, et son papa et sa maman ne peuvent pas rester avec lui. Alors le pauvre petit Fumée se retrouve tout seul, et il se dit que plus jamais de sa vie, plus jamais, il ne va jouer avec le feu tout seul. Il va regarder le feu, avec son papa et sa maman, ou avec des grandes personnes, mais il ne va plus jamais cracher du feu dans les maisons.

 

Quelques jours plus tard, Fumée sort enfin de l’hôpital. Son papa et sa maman viennent le chercher, et le ramènent à la maison. Et là, Fumée est émerveillé! Ses parents ont réparé toute la maison. Ils ont acheté une autre table, d’autres chaises, ils ont refait la peinture, et la maison est à nouveau toute jolie.

Mais ça sent comme même un petit peu la fumée...

 

 

Mots clés :  feu

A propos

Auteur :
* la vie à Lyon pleine d'étincelles, d'amis, de découvertes !

LouElisa : Mon coussin de  maternité Bio

Catégories

*

présentation

(4)
*

bons plans

(4)
*

histoires

(4)

S'abonner à ce blog

Flux RSS

Tous les articles